Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Oct

Une vie ailleurs

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames, #comedies dramatiques

Un grand merci à Blaq Out pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Une vie ailleurs » d’Olivier Peyon.

 

Une_vie_ailleurs

« J’ai fait la liste des choses que je savais faire mais être une bonne mère c’était pas sur ma liste »

 

C’est en Uruguay que Sylvie retrouve enfin la trace de son fils, enlevé il y a quatre ans par son ex mari. Avec l’aide précieuse de Mehdi, elle part le récupérer mais arrivés là-bas, rien ne se passe comme prévu : l’enfant, élevé par sa grand-mère et sa tante, semble heureux et épanoui. Sylvie réalise alors que Felipe a grandi sans elle et que sa vie est désormais ailleurs.

 

« On ne peut pas l’enlever sans lui faire de mal. Et vous ne voulez pas lui faire de mal n’est-ce pas ? »

 

Une_vie_ailleurs_Maria_Duplaa

Le parcours d’Olivier Peyon est assez atypique et pour le moins éclectique : diplômé de sciences économiques, il intègre le monde du cinéma par le biais tout d’abord de la production, œuvrant notamment comme assistant de production sur les films du réalisateur burkinabé Idressa Ouedraogo. Par la suite, il continue de travailler dans l’ombre, au Centre National de la Cinématographie d’abord puis comme traducteur des films anglophones en vue de leur exploitation en France. En parallèle à ces activités, il commence à tourner ses premiers courts-métrages au milieu des années 90 pour finalement réaliser son premier long-métrage de fiction, « Les petites vacances », en 2007. La suite de sa carrière sera essentiellement tournée vers le documentaire, toujours à portée pédagogique, tel que « Comment j’ai détesté les maths » (2013). Son année 2017 est ainsi particulièrement chargée puisque avant son documentaire « Latifa, le cœur au combat » sort son deuxième film de fiction, « Une vie ailleurs ». Un projet qu’il souhaitait initialement tourner en Argentine, un pays qu’il connait bien et qu’il apprécie particulièrement, avant de finalement opter pour l’Uruguay voisine.

 

« Je croyais qu’il m’attendait mais en vérité il ne m’attend pas du tout. Au contraire, il est heureux sans moi »

 

Une_vie_ailleurs_Isabelle_Carre

« Une vie ailleurs », c’est l’odyssée un peu folle d’une mère désespérée qui part à l’autre bout du monde pour tenter de récupérer par ses propres moyens le fils qui lui a été arraché par son ex-mari quelques années plus tôt. Un voyage de la dernière chance en quelque sorte. Mais tandis qu’elle vit ce périple comme une urgence vitale, son compagnon de voyage - un homme qu’elle a engagé pour procédé à l’enlèvement à proprement parler - demeure lui dans la temporisation. Et pour cause, contrairement à ce que peut croire l’héroïne, l’enfant la croit morte et mène une vie plutôt heureuse et épanouie aux côtés de sa grand-mère et de sa tante au fin fond de la campagne uruguayenne. Le cinéaste s’interroge ainsi sur la notion de maternité par le biais du dilemme moral auquel Sylvie se retrouve confrontée : peut-elle légitimement arracher un enfant à son environnement familier au risque de le traumatiser ou doit-elle renoncer à lui pour son propre bien ? Le voyage prendra ainsi une dimension initiatique très forte, ponctué de rencontres humaines, de non-dits et de pardon. Le tout filmé à hauteur d’homme dans un pays rare au cinéma mais dont les décors se révèlent être parfaitement cinégéniques, apportant une jolie touche d’exotisme qui sert parfaitement le récit. Si Isabelle Carré en fait un peu beaucoup dans son rôle de mère écorchée vive, c’est Ramzy Bedia dans un registre très sobre qu’on ne lui connaissait pas, qui s’avère être la vraie bonne surprise du film, de même que l’actrice argentine Maria Duplàa. Quant à Olivier Peyon, il signe là un joli film tout en nuances, profondément sensible et émouvant mais en restant toujours dans la retenue et la pudeur. Un joli moment de cinéma.

 

Une_vie_ailleurs_Ramzy_Bedia

 

***

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale franco-espagnole (5.1 et 2.0). Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de scènes coupées (25 min.) et de bande-annonce.

 

Edité par Blaq Out, « Une vie ailleurs » est disponible en DVD depuis le 12 septembre 2017.

 

Le site Internet de Blaq Out est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!