Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Apr

Man on the moon

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Biopics

Un grand merci à ESC Editions pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Man on the moon » de Milos Forman.

 

Man_on_the_moon

« Vous êtes fou. Mais vous pourriez bien être génial »

 

La carrière du comique américain Andy Kaufman, mort en 1984 d'un cancer du poumon. Né à New York en 1949, il débute dans de nombreux cabarets avant de se faire remarquer à la télévision dans la célèbre émission "Saturday Night Live".

Il est une des vedettes de la série "Taxi" puis provoque les réactions les plus diverses en montant des spectacles originaux, notamment au Carnegie Hall de New York.

 

« J’ai une nature compliquée »

 

Man_on_the_moon_Jim_Carrey

Le biopic - biographie filmée d’une personnalité - demeure un genre périlleux et exigeant. Surtout lorsqu’il s’agit de mettre en images la vie d’Andy Kaufman, célèbre humoriste américain connu pour son humour transgressif et provocateur ainsi que pour son sens aigu du canular et du happening poussé à l’extrême. Un personnage insaisissable, toujours sur le fil, qui n’aura de cesse durant sa courte existence de mettre en scène sa propre vie et de brouiller les pistes entre réalité et fiction. A l’image des différents personnages  fictifs a qui il donna vie et qui furent parfois incarnés par d’autres pour mieux rejoindre Kaufman sur scène, entrainant ainsi un doute schizophrène chez son public. Un sens de la manipulation tel qu’une partie de ses fans pensent toujours aujourd’hui, plus de trente ans après sa disparition, que sa mort n’est qu’un autre de ses fameux canulars et qu’il coule depuis des jours heureux incognito, quelque part dans le monde.

 

« Je ne passe plus rien sur Kaufman, il nous a baisé trop souvent ! »

 

Man_on_the_moon_Danny_de_Vito

Américain d’adoption, le cinéaste Milos Forman trouva immanquablement dans le personnage d’Andy Kaufman, rendu célèbre par son interprétation comique d’un personnage d’immigré slave rêvant de se fondre dans la masse américaine, un fascinant alter ego autant qu’un formidable sujet de cinéma, sorte de réflexion vertigineuse sur la duplicité de l’image. Ainsi, trois ans après avoir reconstitué à sa manière la vie de « Larry Flint », magna de la presse porno américaine et autre figure médiatique et iconique controversée, il poursuit avec ce nouveau biopic son exploration de la société américaine des années 70 et 80 et en critique - une nouvelle fois - le puritanisme et l’étroitesse d’esprit marqués par le règne du politiquement correct et du consensuel. S’il ne prend jamais véritablement parti et s’amuse lui-même à cultiver le mythe (notamment dans un final ouvert qui laisse planer le doute sur le sort de son personnage après pourtant une scène de funérailles d’anthologie), Forman rend cependant hommage à l’esprit provocateur et libertaire de son personnage, sorte d’antihéros jusqu’au-boutiste qui tentera à sa manière, avec son humour absurde et radical, de dynamiter une société américaine jugée trop sclérosée en lui renvoyant un miroir d’elle-même souvent assez peu élogieux. Mais surtout, le film, pas toujours facile d’accès, vaut pour l’incroyable performance d’acteur de Jim Carey qui incarne ici véritablement Andy Kaufman, au point même que les proches du défunt humoriste se sont laissés bluffer par la performance. Après « The Truman Show », l’acteur trouve là un rôle fort et marquant qui annonce quelques-uns des films plus sérieux qu’il interprètera au cours de la décennie suivante (« The Majestic », « Eternal Sunshine of the spotless mind », « I love you Philip Morris »).

 

Man_on_the_moon_Milos_Forman

 

***

 

Le blu-ray : Le film est proposé en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de trois modules : « Jim Carey, le voyage dans la lune » (23 min.), analyse du jeu du comédien par l’auteur Jacques Demange, une présentation de « Man on the moon » par le journaliste des Inrocks Jacky Goldberg (27 min.) et enfin le documentaire « Andy Kaufman : le funambule du rêve américain » (53 min.).

 

Edité par ESC Editions, « Man on the moon » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 24 avril 2018.

 

Le site Internet de ESC Editions est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!