Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 Nov

Archimède le clochard

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Coin de Mire pour m’avoir permis de découvrir le blu-ray du film « Archimède le clochard » de Gilles Grangier, dans le cadre de sa belle collection « La séance ».

 

Archimède_le_clochard

« Du rouge dès le matin, je ne sais pas comment tu fais... Tu devrais essayer le Muscadet ! »

 

Archimède, un clochard parisien, cultivé et hilarant, est préoccupé par la question du logement. Pour l’été, l’immeuble à demi-achevé où il a trouvé refuge est confortable, mais les travaux du chantier reprennent et son lit accueille désormais un squatteur. Pour l’hiver, il souhaiterait le couvert et la chaleur d’une bonne vieille prison. Pour ce faire, il organise un fantastique tapage…

 

« Primo, je ne dors jamais sous les ponts, quelle que soit la saison. Et deuzio, à partir du mois de novembre, je ne connais que deux solutions convenables : la prison ou la Côte d’Azur ! »

 

Archimède_Jean_Gabin

Prolifique réalisateur du cinéma français des années 40 jusqu’aux années 70, le nom de Gilles Grangier reste associé à une certaine idée d'un cinéma populaire de qualité (« Le gentleman d’Epsom », « La cuisine au beurre »). Mais son nom restera aussi intimement lié à celui de Jean Gabin, qu'il dirigera à douze reprises, ainsi qu'à celui de Michel Audiard, alors tout jeune scénariste, qu'il prend comme collaborateur régulier. Ensemble, les trois hommes tourneront quelques monuments du cinéma français des années 50 et 60 (« Gas-oil », « Le rouge est mis », « Le cave se rebiffe »). Au sortir du tournage du très sombre « Le désordre et la nuit », Gabin a des envies de comédie et de légèreté. Il propose alors au réalisateur le sujet de ce qui deviendra « Archimède le clochard ». 

 

« La liberté, c'est de faire ce que l'on veut. Y compris d'aller en prison quand on en a envie »

 

Archimède_Jacqueline_Maillan

Soit le portrait iconoclaste et savoureux d'un clochard haut en couleur et prêt à tous les excès pour aller passer l'hiver bien au chaud derrière les barreaux sans jamais parvenir à ses fins. La chronique, drôlissime, tient beaucoup au fait que le personnage d'Archimède, très érudit et par certains cotés même un peu gourmet, ne correspond pas du tout à l'idée qu'on peut se faire du clochard. Car au fond, Archimède n'est pas une victime de la société mais bien un homme farouchement libre qui a fait le choix de vivre en dehors d'un système (travail, société de consommation) qui le répugne. Un mélange inédit d’élégance et de gouaille parisienne. En filigrane, le film se livre d'ailleurs à une satire sociale féroce, brocardant notamment une bourgeoisie décadente et très méprisante (formidable scène  où Archimède s’incruste chez les bourgeois, plus inquiets plus de leur chien que du sort des sans-abri, avec Jacqueline Maillan) et l’étroitesse d’esprit d’une société qui ne fonctionne que par et pour l’argent (les ouvriers qui blâment Archimède en le voyant nourrir royalement son chien). Surtout, derrière ses cotés gentiment provocateur (l'attitude du héros pendant la parade militaire) le film est une jolie ode à la liberté sous toutes ses formes (d’être, de penser, de ton...). Fort de ses formidables répliques et de ses impeccables acteurs (Jean Gabin génial dans le registre burlesque, bien accompagné notamment par Darry Cowl), le film semble annoncer, d'une certaine manière, la douce folie absurde de l'excellent « Les Vieux de la vieille » que composera ce même trio à peine quelques mois plus tard. Une formidable comédie.

 

Archimède_Darry_Cowl

 

****

 

Le blu-ray : Le film est présenté dans une magnifique version restaurée en Haute-Définition, en version originale française (2.0). Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, la collection « La séance » propose un formidable concept : celui de reproduire les conditions d’une véritable séance d’époque. En mode « séance complète », le film sera ainsi précédé des authentiques actualités Pathé de l’époque, des publicités d’époque (on y croisera l’hilarant Henri Salvador !) et des bandes-annonces d’époque, le tout en HD. En mode « Film seul », « Archimède le clochard » se lancera directement.

 

Edité par Coin de Mire, « Archimède le clochard » est disponible dans une très belle édition digibook, limitée à 3000 exemplaires numérotés, comprenant le blu-ray + le DVD du film ainsi un livret reproduisant des documents d’époque (24 pages), 10 reproductions de photos d’exploitations (14,5 x 11,5 cm)  et la reproduction de l’affiche d’époque (29 x 23 cm). Un très bel objet qui ravira à l’évidence tous les cinéphiles.

 

Archimède_Coin_de_Mire

 

Le site Internet de Coin de Mire est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!