Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
05 Aug

All inclusive

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Warner Bros. pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « All inclusive » de Fabien Onteniente.

 

All_inclusive

« Jusqu’ici, ta femme, c’est The Voice : tu t’es retourné sans la connaitre. Le meilleur moyen qu’elle revienne, c’est de partir »

 

Planté par sa fiancée à l’aéroport, Bruno s’envole seul pour une semaine dans un club de vacances All Inclusive aux Caraïbes. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, il va devoir partager sa chambre avec Jean-Paul Cisse, éternel célibataire très envahissant… Avec Lulu, retraitée et veuve très open, Caroline, Manon et Sonia, trois copines venues enterrer le divorce de la première et Edouard Laurent, le directeur du Club Caraïbes Princess, les deux vacanciers ne sont pas prêts d’oublier leur séjour sous le soleil des cocotiers.

 

« Tu te trimballes avec ta mère dans un bocal ? »

 

All_inclusive_Franck_Dubosc

Révélé au cinéma dès le milieu des années 80, Franck Dubosc se fait surtout connaitre comme humoriste par le biais de sa fructueuse collaboration avec Elie Semoun (« Les petites annonces ») puis par ses truculents one man show dans lesquels il peaufinera son personnage de loser mythomane gentiment ringard. Un succès qui le propulsera assez vite sur le grand écran où il deviendra l'un des poids lourds de la comédie populaire, notamment grâce à ses personnages de ringards assumés et hauts en couleurs, de l’inénarrable Patrick Chirac à Didier Travolta (« Disco »). Mais Franck Dubosc reste aussi le grand spécialiste du film de vacances qu’il a su décliner sur toutes ces formes, du « Camping » (trois films) à la croisière (« Bienvenue à bord »). Il se devait donc de se frotter à l’univers du club de vacances, histoire de se renouveler un peu. C’est chose faite avec « All inclusive », sa cinquième collaboration avec le réalisateur Fabien Onteniente.

 

« Tu crois que tu es amoureux parce qu’elle te manque, tu ferais mieux de t’intéresser aux gens quand ils ont là »

 

All_inclusive_Caroline_Anglade

Direction les Antilles où ce bon vieux Patrick Chirac laisse ainsi sa place à Jean-Paul Cisse. Un nom qui résonne à nos oreilles non pas comme un souverain pontife mais comme un lointain écho à l'inénarrable Jean-Claude Dusse (avec un D comme Dusse) de la mythique saga des « Bronzés », dont il reprend en partie la trame (le héros qui perd sa valise, qui doit partager sa chambre, qui tente en vain de ramener une fille tous les soirs...) et les rituels (les spectacles, le dancing, l’excursion...). D’ailleurs, histoire de donner une caution comique au film, on y retrouve dans des rôles secondaires les anciens du Splendid Josiane Balasko et Thierry Lhermitte, qui n’hésitent pas à faire de lointaines et amusantes références à leurs anciens personnages. D’une légèreté totale, cette comédie alterne le bon (les scènes qui mettent en valeur les seconds rôles) et le moins bon (le running gag des cendres de la mère de Cisse). Mais « All inclusive » souffre toutefois d’un scénario souvent maladroit qui ne parvient pas toujours à fluidifier les transitions entre les scènes, ce qui donne par moment la sensation d’assister davantage à un enchainement de sketches qu’à un véritable film. Si on ne passe pas un mauvais moment sous le soleil avec Dubosc et sa bande, force est toutefois de constater qu’on a connu le comédien (et son réalisateur) plus inspiré(s).  

 

All_inclusive_Josiane_Balasko

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1) ainsi qu’en audiodescription. Des sous-titres français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de scènes coupées.

 

Edité par Warner Bros., « All inclusive » est disponible en DVD depuis le 17 juillet 2019.

 

Le site Internet de Warner Bros. est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!