Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Nov

Comment se débarrasser de son patron

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à BQHL Editions pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Comment se débarrasser de son patron » de Colin Higgins. 

 

Comment_se_débarrasser_de_son_patron

« On évalue la force d’une chaine à son maillon le plus faible »

 

Misogyne, manipulateur, injuste, sectaire, hypocrite et menteur, Franklin Hart règne en despote absolu sur le service comptabilité/clientèle de la société Consolidated. De l’espionnage à l’intimidation, tous les moyens lui sont bons pour mettre ses subordonnés au pas, en particulier les femmes. À bout, trois d’entre elles, Judy, Violet et Doralee, élaborent d’un commun accord des mesures de représailles. Du moins en rêve, avant que de la mort-aux-rats déversée par étourderie dans son café envoie le patron tyrannique à l’hôpital. Quand, le lendemain, il en sort, en pleine forme, les trois secrétaires répliquent en lui tendant un piège machiavélique de manière à le discréditer aux yeux de tous…

 

« Je sais qu’il m’a volé mon travail mais c’est dans mon intérêt de la fermer »

 

Comment_se_débarrasser_de_son_patron_Jane_Fonda

Étoile filante dans le paysage étoilé du cinéma américain, Colin Higgins laissera derrière lui une courte filmographie d’à peine cinq films avant de disparaitre prématurément en 1988 à l’âge de 47 ans. Il se fera ainsi tout d’abord remarqué dès le début des années 70 pour ses talents de scénariste, en signant le scénario de « Harold et Maude » - romance mythique que mettra en scène Hal Ashby et qui sera par la suite adaptée au théâtre – puis de la comédie « Transamerica Express » (Arthur Hiller, 1976). Ce n’est qu’à la fin des années 70 qu’il passera progressivement derrière la caméra, le temps pour lui de réaliser trois comédies : « Drôle d’embrouille » (1978, avec Goldie Hawn et Chevy Chase), « Comment se débarrasser de son patron » (1980) et « La cage aux poules » (1982, avec Burt Reynolds et Dolly Parton) dont l’échec commercial mettra un sérieux coup de frein à sa carrière.

 

« Même si on le surprenait avec une prostituée il serait capable d’envoyer des photos de ses ébats comme carte de vœux ! »

 

Comment_se_débarrasser_de_son_patron_Dolly_Parton

Qui n’a jamais eu à faire à un patron sadique et/ou tyrannique ? Et plus encore qui n’a jamais eu une folle et irrésistible envie de s’en débarrasser ? On se souvient tous ainsi du très jouissif « Comment tuer son boss ? » (Seth Gordon, 2011) dans lequel trois amis imaginaient les stratagèmes les plus improbables pour se débarrasser de leurs supérieurs hiérarchiques. Mais force est de constater que le film n’a rien inventé. En effet, trente ans plus tôt, Colin Higgins posait déjà les bases de ce questionnement avec « Comment se débarrasser de son patron ». Ou comment trois employées décidaient de se rebeller contre les pratiques autoritaires d’un patron particulièrement retors. A ceci près que cette comédie de Colin Higgins était très en avance sur son temps en qu’elle dénonçait déjà avec audace et habileté la dimension phallocratique du monde de l’entreprise avec ce que cela engendre d’injustices, d’inégalités et de sexisme à l’encontre des femmes. Dans le genre le personnage de Frankin Hart cumulait toutes les tares du macho jouissant de son petit pouvoir, se permettant de faire des remarques et gestes déplacées (le #/MeToo n’était déjà pas loin) à l’encontre de ses collaboratrices, de leur faire miroiter d’éventuels avancements en échange de faveurs sexuelles ou encore de les espionner pour mieux les brimer. Le sort qui lui sera réservé par trois de ses employées rebelles donnera lieu à une comédie féministe particulièrement drôle et jouissive, d’autant que la grande acuité de son propos semble hélas être toujours autant d’actualité. Portée par un casting au diapason (formidable trio Jane Fonda – Lily Tomlin – Dolly Parton), « Comment se débarrasser de son patron » est une comédie tonitruante à redécouvrir de toute urgence.

 

Comment_se_débarrasser_de_son_patron_Lily_Tomlin

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version restaurée dans un nouveau Master Haute-Définition, en version originale américaine (1.0 et 2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles. Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par BQHL Editions, « Comment se débarrasser de son patron » est disponible en combo blu-ray + DVD depuis le 9 juillet 2019.

 

La page Facebook de BQHL Editions est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!