Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Oct

Krunk out

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Dans le cadre de son opération « Dvdtrafic », l’excellent site Cinetrafic me propose de chroniquer le dvd de « Krunk out ».

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/a/ac/Knucklehead_movie_poster.jpg/409px-Knucklehead_movie_poster.jpg« Imagine que tu mesures 2,05 mètres et que tu pèses 220 kg à 13 ans : personne n’a envie de te prendre dans ses bras »


Orphelin de naissance, Walter Krunk n’a jamais pu se résoudre à quitter l’orphelinat où il a grandit. Si bien qu’à 35 ans, il est toujours l’homme à tout faire l’orphelinat. Jusqu’au jour où son manque de vigilance le rend coupable de l’incendie qui ravage les cuisine de l’établissement. Incapable de faire face financièrement aux travaux de reconstruction, l’orphelinat est menacé de fermeture. Le hasard faisant bien les choses, Walter croise la route d’un agent de catcheur, endetté jusqu’au cou, à la recherche d’un nouveau poulain. Du haut de ses deux mètres et fort de 200 kg, Walter accepte de relever le défi, pour aider l’orphelinat. Accompagnés de la directrice de l’institution, ils parcourent le pays pour participer à des tournois de catch…

« Ce voyage c’est l’occasion de faire un truc que je n’ai jamais fait et que je ne referais peut-être jamais. C’est l’occasion d’être un héros. »

img_dvd-krunk-out_2r.jpgLes films consacrés aux sports de combat sont légions. Mais en la matière, c’est la boxe qui l’emporte (« Rocky », « Fighter », « Warriors », etc…). De mémoire de cinéphile, on n’avait pas vu de catcheur au centre d’un film depuis « The wrestler » de Darren Aronofsky dans lequel Mickey « The ram » Rourke livrait une incroyable performance. Pourtant, le catch est un sport extrêmement populaire aux Etats-Unis. En conséquence, la WWE, la société qui organise et gère le catch professionnel aux USA, a crée au début des années 2000 la WWE studios, filiale lui permettant de produire des films sur le catch mettant en vedette ses propres stars. Après « Legendary » qui mettait en scène la star du catch John Cena, voici donc « Krunk out », leur deuxième production (restée elle aussi inédite sur nos écrans), portée par The Big Show, quintuple champion du monde. A la réalisation, on retrouve l’expérimenté Michael Watkins, qui a essentiellement officié pour des séries télé comme « X-Files », « Code Quantum » ou encore « Monk ».

« Si tout ce qu’on fait de bien compense le reste alors le bilan est bon »

photo-Krunk-Out-Knucklehead-2010-2Il ne faut pas toujours chercher la petite bête. « Krunk out » n’est pas un chef d’œuvre : il n’en a ni la vocation ni l’ambition. Il assume au contraire d’être une sympathique série B. Une sorte de téléfilm amélioré, à mi-chemin entre les comédies familiales américaines (on repense à certains vieux Schwarzenegger façon « Un flic à la maternelle » ou encore à « Oncle Buck » avec John Candy) et les films de Bud Spencer et Terrence Hill (période « Petit papa baston »). L’humour y est ras des pâquerettes (à base de flatulences notamment) et l’histoire y est convenue et cousue de fil blanc, le tout sur une histoire de road movie qui n’évite pas certains clichés (notamment les méchants motards). Il n’empêche, bien entouré de quelques acteurs expérimentés de séries télé (Denis Farina, Melora Hardin, ou encore Mark Feuerstein), The Big Show assure en gentil géant naïf et maladroit et nous fait passer un moment pas désagréable. Car au fond, « Krunk out » est un film à l’image du catch : un peu lourd, familial et qui n’a d’autre but que de divertir. En la matière, il atteint ses objectifs. Ce qui n’est déjà pas si mal.

Le DVD : Le film est présenté en VO (anglais), français, italien et allemand, avec sous-titres optionnels. Côté interactivités, le DVD propose un court bétisier dans lequel l’équipe explique qu’elle s’est bien amusée à tourner le film. Deux reportages (« Bienvenue sur scène » et « De mauvais poil ») reviennent sur la carrière de catcheur de The Big Show ainsi que sur l’ambiance sur le plateau du film. A côté des traditionnels commentaires du film assurés par les acteurs et le réalisateur, une galerie photos du film est également proposée.

Distribué par Zylo, « Krunk out » de Michael Watkins est disponible en DVD et Blu Ray depuis le 4 octobre 2011. Prix HT : DVD : 12,29€ Blu Ray : 16,39€. 


Un grand merci à Cinetrafic de m'avoir permis de réaliser cette chronique. Retrouvez sur Cinetrafic d'autres comédies dans la catégorie film comique ou découvrez la catégorie film à voir.

Commenter cet article

Bob Morane 19/10/2011 10:57



Film de série B, ni drôle, ni émouvant, sans aucun attrait. Les bonus sont assez mauvais, pire que le film !



Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!