Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Apr

Tout mais pas ça!

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à SAJE Distribution pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Tout mais pas ça » de Edoardo Falcone.

 

 
Se_Dio_Vuole

« Si tu es heureux, alors je suis heureux pour toi »

 

Tommaso, la cinquantaine, est un chirurgien reconnu. Avec son épouse Carla, ils ont élevé leur fille Bianca et leur fils Andrea dans un esprit laïciste. Or voilà qu’Andrea annonce son intention de devenir prêtre.

C’en est trop ! Tommaso décide d’enquêter afin d’en savoir plus sur ce prêtre particulier qui a retourné Andrea, bien décidé à le « libérer » de son influence.

 

« Au lieu de t’occuper des enfants des autres, il serait temps que tu t’occupes des tiens ! »

 

Tout_mais_pas_ça_Laura_Morante

Premier film de l’italien Edoardo Falcone qui s’était jusqu’ici signalé par ses talents de scénariste (une quinzaine de scénarios en une décennie), « Tout mais pas ça ! » renoue avec la grande tradition italienne de la comédie de mœurs sociale. Quelque part entre la rivalité idéologique de Don Camillo et Peppone et celle, relevant davantage de la lutte de classes, des grandes fresques satiriques d’Ettore Scola (« Affreux, sales et méchants », « Nous nous sommes tant aimés ») et de Luigi Comencini (« L’argent de la vieille »), son film voit ainsi s’opposer un riche chirurgien de Rome, symbole d’une bourgeoisie urbaine résolument laïque et anticléricale, et un jeune prêtre volubile et séduisant (trop pour être vrai !), qu’il tient pour responsable de la soudaine crise de foi de son fils, bien décidé à entrer à son tour dans les ordres plutôt que de courir les filles et de préparer sa médecine.

 

« Cette douleur, c’est le Seigneur qui te met à l’épreuve ! »

 

Tout_mais_pas_ça_Marco_Giallini

Deux personnages de prime abord antagonistes mais qui se révèleront tout aussi fourbe et manipulateur l’un que l’autre. Ainsi, si le héros usera d’abord de grossiers (mais hilarants) mensonges pour gagner la confiance du prêtre (formidable scène où le héros s’invente une fausse famille de cas sociaux), ce dernier ne se laissera pas duper et finira par prendre sous son aile la brebis égarée, lui imposant un mois de travaux à ses côtés. Mais bien loin d’être le chemin de croix tant redouté, la « punition » sera l’occasion d’une introspection permettant au héros de faire le point sur son existence et de se confronter à ses errements et à ses égarements. Loin de tout prosélytisme, le film est avant tout une fable savoureuse sur la rédemption doublée d’une ode à l’amitié, au partage et au don de soi comme vertus indispensables à l’épanouissement personnel. Pour le reste, les voies du Seigneur sont impénétrables, et chacun sera libre en conscience de croire ou non aux miracles. Pour sa part, Edoardo Falcone peut y croire : en état de grâce, il signe là un premier film aussi drôle que touchant, porté qui plus est par un casting admirable (Alessandro Gassmann, Laura Morante notamment).

 

Tout_mais_pas_ça_Alessandro_Gassmann

 

****

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale italienne (5.1 et 2.0) ainsi qu’en version française (5.1 et 2.0). Des sous-titres français sont également proposés.

 

Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par SAJE Distribution, « Tout mais pas ça ! » est disponible en DVD depuis le 3 avril 2018.

 

Le site Internet de SAJE Distribution est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!