Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Jan

Cyrano de Bergerac

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films Politiques-Historiques, #Drames

Un grand merci à Artus Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Cyrano de Bergerac » de Michael Gordon.

 

Cyrano_de_bergerac

« Que dis-je un cap ? C’est une péninsule ! »

 

Soldat et poète, affublé d’un appendice nasal démesuré, Cyrano est amoureux de sa cousine Roxane mais n’ose déclarer sa flamme. Roxanne, elle, n’a d’yeux que pour le beau Christian, cadet de Gascogne. Cyrano rédige les mots d’amour que le jeune homme est incapable d’écrire et parvient à évincer le comte de Guiche qui a des vues sur la belle.

 

« À la fin de l’envoi, je touche ! »

 

Cyrano_bergerac_Jose_Ferrer

Créée en 1897 par Edmond Rostand, la pièce « Cyrano de Bergerac » est devenue en l’espace de quelques semaines seulement un monument incontournable du théâtre français. Au point même que sa création donna lieu à un film, « Edmond » (2019) d’Alexis Michalik. Pourtant, en dépit de son succès, « Cyrano de Bergerac » est aussi réputé pour être une pièce particulièrement difficile à diriger et à jouer de par sa forme structurelle (un texte imposant exclusivement composé de vers en alexandrins) et de par son ampleur (pas moins d’une cinquantaine de personnages interviennent dans la pièce). Ce qui explique sans doute que peu de cinéastes se soient risqués à l’adapter sur grand écran, impressionnés par l’ampleur de la tâche. On se souviendra néanmoins de la version réalisée par Fernand Revers en 1945 avec Claude Dauphin dans le rôle-titre, et surtout de la version signée Jean-Paul Rappeneau en 1990 qui fait office de référence et pour laquelle Gérard Depardieu fut nommé à l’Oscar du Meilleur acteur.

 

« C’est très bien. J’aurai tout manqué, même ma mort »

 

Cyrano_Bergerac_Mala_Powers

Plus surprenant est de trouver la trace d’une adaptation cinématographique américaine. Réalisée en 1950, celle-ci est l’œuvre de Michael Gordon, cinéaste plutôt habile (il convient de revoir à ce titre l’excellent thriller « L’énigme du lac noir ») dont l’élan fut coupée par la Commission des activités antiaméricaines qui le blacklista au début des années 50. Ce dernier ne reviendra aux affaires qu’une dizaine d’années plus tard, au début des années 60, se contentant alors de réaliser des comédies commerciales avec Rock Hudson (« Confidences sur l’oreiller », « Le coup de l’oreiller ») et/ou Doris Day (« Pousse-toi chérie »). Quoi qu’il en soit, cette adaptation de la pièce de Rostand surprend par son élégance et par son caractère ambitieux. En effet, à aucun moment le film ne semble chercher la facilité et s’emploie à rester aussi fidèle que possible au texte et à l’intrigue. Il s’en dégage d’ailleurs une belle énergie, que ce soit dans les tirades ou dans les scènes de cape et d’épée. Une réussite en grande partie due à l’interprétation impeccable et habitée du surprenant José Ferrer, totalement imprégné de son personnage et dont la performance sera récompensée d’un Oscar mérité du Meilleur acteur. Une performance à ce point remarquable qu’il reprendra son personnage une quinzaine d’années plus tard sous la direction d’Abel Gance pour un peu mémorable « Cyrano et D’Artagnan » dans lequel il partagera l’affiche avec le jeune Jean-Pierre Cassel.

 

Cyrano_Michael_Gordon

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale américaine (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles. Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par Artus Films, « Cyrano de Bergerac » est disponible en DVD depuis le 4 décembre 2018.

 

Le site Internet de Artus Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!