Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 Jul

Une nuit à Casablanca

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Le Pacte pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Une nuit à Casablanca » d’Archie Mayo.

 

Une_nuit_à_Casablanca

« Le voyage dans le désert a été éprouvant : j’ai vu une dizaine de mirages. Mais ils étaient tous faux... »

 

Juste après la Seconde Guerre mondiale, Ronald Kornblow est engagé comme directeur d’un hôtel au cœur de la cité marocaine. Pas du tout effrayé par les meurtres de ses prédécesseurs, Kornblow va entamer une gestion pour le moins atypique, et révéler la présence d’ex-nazis dans l’établissement, désireux de mettre la main sur le trésor qu’ils ont caché sur place pendant la guerre.

 

« Ma vie ne tient qu’à un fil. Comme mon pantalon ! »

 

Une_nuit_à_Casablanca_Chico_Marx

1946. Après quatre terribles années de guerre, l’Amérique vient de triompher des forces de l’Axe et sort de la Seconde guerre mondiale avec le statut de superpuissance mondiale. Durant ces années difficiles, les studios ont délaissé les comédies pour privilégier les films patriotiques en rapport avec la guerre. Les goûts et les attentes du public ont ainsi beaucoup évolué et de nouveaux humoristes font alors leur apparition (Bob Hope notamment). C’est dans ce contexte que les Frères Marx tentent un come-back, après cinq années d’absence sur les écrans (leur dernier film « Les Marx au grand magasin » date de 1941).Leur grand retour se fera ainsi sous le signe du pastiche, puisqu’ils décident pour l’occasion de rejouer librement et à leur manière le « Casablanca » de Michael Curtiz, qui triompha quatre ans plus tôt. La trame scénaristique y est assez minimaliste – d’anciens espions nazis tentent de mettre la main sur le trésor qu’ils ont caché durant la guerre à Casablanca – mais suffisante pour donner lieu à une intrigue tout à fait loufoque.

 

« Le plus vexant, c’est d’apprendre qu’on va être assassiné de la bouche d’un pouilleux ! »

 

Une_nuit_à_Casablanca_Groucho_Marx

Reprenant leurs personnages habituels, les trois Marx s’en donnent à cœur joie et enchainent les gags les plus dingues pour le plus grand bonheur de nos zygomatiques, le tout étant ponctué, comme à leur habitude, de quelques numéros musicaux. Au programme de cette folle aventure où les directeurs d’hôtel tombent comme des mouches, on s’amusera particulièrement des répliques improbables de Groucho et des gags burlesques d’Harpo (la maison qu’il tient d’une seule main et qui finit par s’effondrer, la perruque qu’il aspire avec un aspirateur), qui culminent lors d’une course-poursuite finale avec un avion. Mais le vrai sommet comique du film est à n’en point douter la mémorable scène de cache-cache dans des valises qui fera tourner la tête des vilains allemands. « Une nuit à Casablanca » est à l’évidence une machine plutôt bien huilée qui fonctionne très bien. D’ailleurs, on rigole encore beaucoup devant les facéties proposées ici par les Marx. Mais force est de constater qu’il manque au film un peu de surprise. Comme si après leurs cinq années d’absence, les Marx se contentaient un peu de jouer leur partition habituelle sans vraiment tenter de se renouveler. D’ailleurs, comme pour leur réalisateur Archie Mayo, ce film sera quasiment leur chant du cygne puisqu’ils ne se réuniront plus qu’une dernière fois pour « La pêche au trésor » en 1949, projet qui devait initialement être porté par le seul Harpo.

 

Une_nuit_à_Casablanca_Harpo_Marx

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version restaurée dans un Master Haute-Définition, en version originale américaine (1.0) ainsi qu’en version française (1.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné des modules « Dans les coulisses du film » par Yves Alion (16 min.), « Marx Brothers contre Warner Brothers » par Yves Alion (13min.) ainsi que d’une bande-annonce.

 

Edité par Le Pacte, « Une nuit à Casablanca » est disponible en combo blu-ray + DVD depuis le 2 juillet 2019.

 

Le site Internet de Le Pacte est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!