Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Apr

Les rencontres d'après minuit

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Inclassables

Un grand merci à Cinetrafic et à Potemkine (page Facebook) pour m’avoir permis de chroniquer, dans le cadre de l’opération « dvdtrafic », le bluray des « Rencontres d’après minuit » de Yann Gonzalez.

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/355/21035588_20130902155928563.jpg« Il faut toujours suivre les indices de nos rêves. Surtout quand ils font peur »

..

Au cœur de la nuit, un jeune couple et leur gouvernante travestie préparent une orgie.

.

Sont attendus La Chienne, La Star, L’Etalon et L’Adolescent.

.

« Je veux rester à vos côtés. Comme un vieux chat tendre. Et sexuel. »

.

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/296/21029636_20130821105605298.jpgSelon le vieil adage, la nuit tous les chats sont gris. Le film de Yann Gonzalez nous prouve le contraire : ses rencontres d’après-minuit sont peuplées de personnages hauts en couleur : un jeune couple qui cherche à se raccrocher à la vie, leur domestique travesti, un jeune homme en quête de sensations fortes ou encore un écrivain raté dont la vie semble dictée par ses attributs trop volumineux. Tout cela pourrait n’être que trivial. Et pourtant. « Les rencontres d’après-minuit » est un avant tout un film triste. Une sorte de trip étrange et onirique, rappelant le cinéma seventies d’Alain Robbe-Grillet, traversé ci et là d’éclairs de mélancolie et de touches de romantisme échevelé. Gonzalez s’amusant à brouiller les pistes de son film, jouant sur les ruptures (l’orgie attendue n’aura pas lieu, le récit laissant place à un exutoire durant lequel chacun des protagonistes ouvrira son cœur pour laisser apparaître sa vulnérabilité et ses failles), renforçant ainsi la dimension étrange et fantasmagorique de son récit. Après, sur le fond, son récit est souvent insaisissable. Certaines embardées laissant le spectateur de marbre (le coup de la résurrection du héros grâce à la magie du domestique travesti). Et ce d’autant plus que l’ambiance se fait de plus en plus lourde, les bribes d’érotisme (essentiellement des baisers) et de grivoiserie (Cantona exhibant ses attributs) laissant vite place à une atmosphère pleine de mélancolie et d’amertume. Le sexe se faisant dès lors rare et triste. Maisc’est au finalplus sur sa forme que le film nous touche. Grâce à son esthétisme extrême, sa musique ou encore à ses jeux de lumières.  Finalement, qu’on l’aborde comme un drame expérimental ou une romance éthérée, « Les rencontres d’après-minuit » est avant tout un OVNI dans la production cinématographique actuelle. Une expérience originale à côté de laquelle il serait dommage de passer.

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/014/21001473_20130425104314045.jpg http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/014/21001475_20130425104314435.jpg

Le blu-ray : Edité par Potemkine dans une très belle édition combo blu-ray et dvd, le film est disponible en VF et dispose également de sous-titres pour les malentendants. Parmi les suppléments, on trouve notamment trois scènes commentées ainsi qu’un module sur les essais des costumes. Mais la partie la plus intéressante est sans nul doute la présence de quatre courts-métrages du réalisateur, Yann Gonzalez. Enfin, le CD de la bande-originale du film vient parfaire cette magnifique édition.

Le blu-ray de même que le dvd des « Rencontres d’après minuit » sont disponibles dans les bacs depuis le 4 mars 2014.

Retrouvez plus de films sur Cinetrafic dans la catégorie listes de films 2014.

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!