Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Jul

Un mariage inoubliable

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies romantiques

Un grand merci à Cinetrafic et à Metropolitan FilmExport de m’avoir permis de chroniquer le dvd du film « Un mariage inoubliable » de Nigel Cole.

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020186_20130717115521732.jpg« Les gens viendront assister au mariage mais ils ne reparleront que du lâcher de papillons. Aide-moi à tenir le coup durant ce cauchemar ! »

Raif est un électron libre, rebelle qui voyage à travers le monde depuis 4 ans.

Lorsque son frère lui demande d’être son témoin, il revient alors en Angleterre et décide d’offrir aux futurs mariés une vidéo de la préparation de leur mariage et de la cérémonie.

Mais les choses ne tournent pas aussi bien que prévu…

« Cette fille c’est à la fois le carnaval de Rio, Amsterdam et Barcelone un jour de pluie. Tu n’as plus besoin de voyager. En l’épousant c’est le monde qui vient à toi ! »

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020189_20130717115700997.jpgMême si la France et les USA ne sont pas en reste, le film de mariage et avant tout une spécialité anglo-saxonne. De « Quatre mariages et un enterrement » au récent « Mariage à l’anglaise ». Confirmation avec ce « Mariage inoubliable », dernière réalisation en date de Nigel Cole (« 7 ans de séduction », « We want sex equality »), qui s’inscrit parfaitement dans la veine de ces comédies à l’humour so british. A ceci près qu’ici, le réalisateur opère un croisement entre le film de mariage et le film concept, à savoir filmé en caméra subjective façon documentaire. Un parti pris original qui s’avère au départ un peu déroutant voire rebutant (mouvements de caméra désagréables) pour le spectateur qui peine un peu à rentrer dans l’histoire. L’arrivée de Lucy Punch au bout du premier quart d’heure parvient à donner un peu de folie et d’énergie au récit et à booster un peu le film. Toutefois, l’accumulation de situations très clichées (folie des grandeurs, wedding-planneur dépressive, extravagances kitsch au salon du mariage…) peine à nous convaincre et à nous faire véritablement rire. Et ce n’est finalement que dans le dernier tiers, à la tonalité étonnamment mélancolique, que le film trouve finalement un peu d’allant et de souffle. Et malgré sa fin archi clichée et totalement foutraque, le film se conclue ainsi sur une note pas si mauvaise. De quoi nous laisser sur une touche plutôt sympathique. Ce qui n’était pas gagné tant le film est inégal. Pas désagréable mais dispensable.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020187_20130717115700138.jpg http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020188_201307171157007.jpg

Le DVD : Edité par Metropolitan FilmExport, le film est disponible en VF et en VOST. Il est accompagné par deux modules documentaires (en VOST) consacrés aux coulisses du tournage ainsi qu’aux interviews des acteurs. Disponible en DVD et en Blu-ray, le film est dans les bacs depuis le 10 juillet 2013.

Découvrez d’autres films sur Cinétrafic dans les catégories films sur l’amour et cinétrafic

Commenter cet article

Wilyrah 28/07/2013 18:54


Je ne connaisais pas ce film.

Bob Morane 23/07/2013 06:59


C'est même pire que moyen, c'est mauvais et indesgiste, du déjà à l'humour british pas drôle, heureusement qu'il y a Lucy...

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!