Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Nov

Banzaï

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Pathé pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Banzaï » de Claude Zidi.

 

banzaï

« Ce coup-là je reste ici : je préfère encore être chômeur ici que mort à l’étranger ! »

 

Michel Bernardin est employé à Planète Assistance, société qui aide les Français en difficulté à l'étranger. Sa fiancée Isabelle va quitter son emploi d'hôtesse de l'air pour passer plus de temps avec lui grâce à son amie Sophia qui lui a trouvé un emploi dans son agence de voyages. Mais Isabelle est obligée de rester encore quelques temps à son poste pour quelques vols et va le cacher à son fiancé.

 

« Ils cherchent un couillon vous allez voir que ça va encore tomber sur moi »

 

Banzai_mairesse

Trois ans après son « Inspecteur la bavure », Claude Zidi retrouve son ami Coluche pour une troisième et avant-dernière aventure cinématographique (Coluche apparaitra encore, dans un rôle plus secondaire, dans « Les rois du gag »).  Ce sera « Banzaï », une comédie centrée sur l’avènement du tourisme de masse et des assurances de rapatriement. L’on y suit les tribulations d’un agent d’assurance casanier et peu aventureux, obligé bien malgré lui d’effectuer une série de missions de rapatriement sanitaire aux quatre coins du globe. Le tout à l’insu de sa fiancée hôtesse de l’air. Sur le papier, le film repose clairement sur une intrigue des plus minimalistes et un scénario microscopique, articulé autour d’une série de vignettes (Michel Bernardin en Tunisie, en Afrique, à New-York, à Hong-Kong...). Mais force est de constater qu’étrangement, l’ensemble fonctionne parfaitement, donnant lieu à une succession de quiproquos et de situations totalement désopilantes (le chien qui se libère dans la voiture, la piqure de moustique, le chameau qui déblatère...) devenues depuis totalement cultes. Il faut dire que le film ne se prend jamais au sérieux, bénéficiant qui plus est d’une formidable liberté de ton, notamment quand le héros, sorte de français moyen, doit faire face à ses propres préjugés sur les étrangers au gré de ses voyages. Pas sûr qu’on oserait - ou qu’on pourrait ! - refaire la même chose de nos jours. Avec sa démarche un peu gauche et pataude, Coluche - qui vit en privé une période difficile, très affecté par son divorce et la disparition de son ami Patrick Dewaere - inonde le film de son humour déjanté et loufoque, bien entouré il est vrai par un casting très frais et au diapason, entre nouveaux venus (Valérie Mairesse, Zabou Breitman, la géniale Eva Darlan) et rescapés de « L’inspecteur la bavure » (Marthe Villalonga, François Perrot). Un vrai grand moment de comédie populaire des années 80!

 

Banzaï_Coluche

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté dans une nouvelle copie intégralement restaurée à partir d’un master 4K du film, en version originale française (2.0). Des sous-titres français pour malentendants et anglais sont également proposés.

 

Côté bonus, le DVD ne contient aucun supplément. Toutefois, le blu-ray du film contient un documentaire inédit avec interviews et images de l’expo Coluche organisée à l’Hôtel de Ville de Paris en 2016 ainsi qu’un documentaire sur Coluche acteur (Paris Première, 2016, 60 min.).

 

Edité par Pathé, « Banzaï » est disponible en combo collector blu-ray + DVD depuis le 22 novembre 2017.

 

Le site Internet de Pathé est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!