Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Nov

Inspecteur la bavure

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Pathé pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Inspecteur la bavure » de Claude Zidi.

 

Inspecteur_la_bavure

« Tu seras un flic mon fils ! »

 

Fils d’un héros de la police, Michel Clément obtient de justesse son diplôme d'inspecteur stagiaire et se retrouve muté dans une brigade à Paris. Là, sa hiérarchie rêve d'arrêter l'ennemi public n°1, Roger Morzini. Celui-ci, devenu méconnaissable suite à une opération de chirurgie esthétique, se lie d'amitié avec lui...

 

« Il est aussi con que son père ce gosse-là ! »

 

Inspecteur_bavure_Coluche

Cadreur attitré de Claude Chabrol pendant près de dix ans, Claude Zidi s’émancipe et se lance à son tour dans la réalisation à partir du début des années 70. Là, pendant quatre décennies, il deviendra l’un des poids lourds de la comédie et du box-office français. Il faut dire qu’il aura su diriger toutes les valeurs sûres de son époque, des Charlots (la saga des « Bidasses ») à Pierre Richard (« La moutarde me monte au nez », « La course à l’échalote ») en passant par Louis de Funès (« L’aile ou la cuisse », « La zizanie »). De la longue liste de ses collaborations, un artiste occupe une place à part : Coluche. Il faut dire que le comique turbulent et immensément populaire tournera cinq fois avec le réalisateur et obtiendra sous sa direction quelques-uns de ses plus gros succès au box-office. On retiendra ainsi surtout trois films : « L’aile ou la cuisse » (1976), « Inspecteur la bavure » (1980) et « Banzaï » (1983).

 

« J’ai changé de gueule, celle-là avait trop de succès ! »

 

Inspecteur_bavure_Depardieu

Avec « Inspecteur la bavure », Claude Zidi s’essaye pour la première fois à la comédie policière. Un registre dans lequel il excellera - et même cartonnera - au cours des années suivantes (la saga « Les ripoux », « La totale »). Il s’appuie pour ce faire sur un scénario bien ancré dans son époque, avec cet ennemi public numéro un aux multiples visages, dont toute ressemblance avec Jacques Mesrine ne serait pas sans doute pas totalement fortuite. Et puis, surtout, il y a Coluche, la star de l’humour du moment, qui traverse le film de sa démarche nonchalante et maladroite, incarnant à merveille l’esprit potache et l’humour noir assez politiquement incorrect du réalisateur. Un choix de lui confier le rôle d’un apprenti policier pas très futé est d’autant plus amusante que l’homme affichait notoirement ses penchants anar’ (ce qui ne plaira d’ailleurs pas à tout le monde, l’artiste sera ainsi menacé de mort par le groupe d’extrême-droite « Honneur de la police »). Derrière, le récit est, avouons-le, un peu daté et inégal, alternant le très drôle (l’ouverture où le père du héros rentre dans la légende de la police, la reconstitution d’un crime pédophile pour lequel le héros doit jouer la malheureuse petite victime) et des moments un peu plus fades (l’apprentissage du métier de policier notamment). Sans être un chef d’œuvre du genre, cet « Inspecteur la bavure » reste tout de même un film très sympathique (culte pour certains). Une comédie efficace dans laquelle on s’amuse à reconnaitre quelques débutants comme Richard Anconina, Hippolyte Girardot ou encore Florent Pagny.

 

Inspecteur_bavure_fifille

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté dans une nouvelle copie intégralement restaurée à partir d’un master 2K du film. Il est proposé en version originale française (5.1). Des sous-titres français pour malentendants et anglais sont disponibles.

 

Côté bonus, le blu-ray propose un Documentaire inédit avec interviews et images de l’expo Coluche organisée à l’Hôtel de Ville de Paris en 2016, ainsi qu’un Documentaire sur Coluche acteur (Paris Première, 2016, 60 min.).

 

Edité par Pathé, « Inspecteur la bavure » est disponible en édition collector combo DVD + blu-ray depuis le 22 novembre 2017.

 

Le site Internet de Pathé est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!