Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Jan

Barry Seal : American Trafic

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films Politiques-Historiques, #Films noirs-Policiers-Thrillers, #Films d'action

Un grand merci à Universal Pictures pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Barry Seal : American Trafic » de Doug Liman.

 

Barry_Seal_American_Trafic

« J’ai tendance à agir avant de réfléchir. J’aurai peut-être du me poser plus de questions »

 

L’histoire vraie de Barry Seal, un ancien pilote de la twa, arnaqueur dans l’âme, recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l’une des plus grosses opérations secrètes de l’histoire des Etats-Unis. Il profitera de l’occasion pour diversifier ses activités en tant que passeur de drogue pour le cartel de Medellín et servira en même temps les intérêts de la DEA…

 

« Ces missions sont clandestines : si quelqu’un de votre entourage venait à le découvrir, ce serait un problème »

 

Barry_Seal_Tom_Cruise

Barry Seal ou le Janus a deux têtes : un respectable pilote de ligne pour la TWA le jour et un barbouze chargé d'opérations clandestines pour le compte de la CIA la nuit. Mais Barry Seal est surtout le symbole des années Reagan et de l'Amérique du fric. L’image même de la cupidité dévorante et de l'immoralité. Car en plus d’être une tête brûlée, le pilote se sent vite pousser des ailes et profitera des obscurs trafics de la CIA pour se livrer lui-même a ses propres trafics, notamment pour le compte du puissant Cartel de Medellin de Pablo Escobar, pour le compte duquel il fera entrer illégalement en Amérique des tonnes et des tonnes de cocaïne contre de très grasses commissions. Des milliers et des milliers de billets verts au point de plus savoir où les planquer. Mais si la puissante CIA fermera les yeux, c’est qu’elle même se livre alors à des opérations illégales : trafic d’influence, ingérences dans les affaires des pays d’Amérique centrale, entrainement et armement de milices et de groupes paramilitaires anticommunistes et surtout mafieux...

 

« Je n’ai rien à dire : je ne suis que le gringo qui livre quoi qu’il arrive »

 

Barry_Seal

Après une série de gros blockbusters (« La mémoire dans la peau », « Mr. et Mrs Smith », « Jumper », « Edge of tomorrow »...), Doug Liman renoue à l’occasion de ce « Barry Seal : American trafic » avec le brûlot politico-historique, genre qu’il avait déjà abordé en 2010 avec « Fair game » dans lequel il dénonçait déjà les scandaleuses manœuvres et les mensonges éhontés de la CIA et de la Maison Blanche. Mais le traitement est ici beaucoup plus spectaculaire, avec notamment quelques belles scènes d’aviation dans lesquelles le héros tente d’échapper à ses nombreux poursuivants. Si la satire est ainsi souvent mordante autant que flippante, la figure de Barry Seal pose cependant davantage problème. Présenté ici comme un aventurier rigolard et débonnaire, tout semble fait pour en faire un personnage assez léger voire attachant, simple rouage d’un système bien plus pourri que lui. Une vision quelque peu angélique et simpliste (pour ne pas dire malhonnête) tant le véritable Barry Seal, finalement assassiné par les tueurs du Cartel, demeure une figure éminemment plus ambigüe et discutable. Reste un thriller vitaminé et parfaitement maitrisé sur la forme qui dresse à sa manière le portrait édifiant d’une Amérique schizophrène et d’une époque terriblement ambigüe et controversée.  

 

Barry_Seal_Doug_Liman

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (5.1), ainsi qu’en versions française, allemande et italienne (toutes 5.1). Des sous-titres français, néerlandais, allemands, italiens, danois, suédois, norvégiens, finlandais, islandais, turcs, hindis, arabes et anglais pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de Scènes coupées, d’une Conversation entre Tom Cruise et Doug Liman, et des modules : « Une histoire à l’américaine », « Dans les ailes », « Le tournage de Barry Seal : American Traffic », « Voler plus haut », « Le vrai Barry Seal ».

 

Edité par Universal Pictures, « Barry Seal : American Trafic » est disponible en éditions DVD, blu-ray et blu-ray 4k ultra HD depuis le 16 janvier 2018.

 

Le site Internet de Universal Pictures est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!