Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Oct

Cléopâtre

Publié par Platinoch  - Catégories :  #peplum, #Films Politiques-Historiques

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Cléopâtre » de Cecil B. DeMille.

 

Cléopâtre

« Rome est une République : elle ne veut ni couronne ni roi »

 

Lors de sa conquête de l’Égypte, Jules César tombe sous le charme de la reine Cléopâtre. Peu après être rentré à Rome, il se fait assassiner. Cléopâtre accorde alors ses faveurs à Marc Antoine, totalement ensorcelé. Elle projette alors de l’empoisonner afin de régner seule sur l’Égypte, mais son amour la conduira à tenter de sauver Marc Antoine de la menace qui plane sur lui à Rome…

 

« César ne voulait pas tenir l’Égypte dans ses bras mais dans ses coffres »

 

Cleopatre_DeMille

Pionnier du cinéma d'aventures et des grandes fresques spectaculaires, qu'il déclina sur dans presque tous les genres cinématographiques, Cecil B. DeMille garda surtout une appétence particulière pour le genre du péplum. Et plus particulièrement pour le péplum biblique, sous-genre par lequel ce fervent croyant put laisser libre court à l’exaltation de sa foi. Deux ans après avoir mis en scène le spectaculaire « Signe de la croix », et après quelques détours par des sujets plus contemporains (la jeunesse qui fait front contre la corruption dans l’idéaliste « La loi de Lynch »), il revient au péplum avec « Cléopâtre », grande fresque dédiée à la célèbre Reine d’Égypte dans laquelle il n'est - pour une fois - pas question de religion.

 

« Tu dois le tuer pour l’Égypte. Une vie pour la liberté de ton peuple »

 

Cleopatre_Warren_William

Figure mythique de l’Antiquité, la Reine d’Égypte Cléopâtre resta dans la postérité pour sa beauté légendaire et pour ses amours tumultueuses avec pas moins de deux empereurs romains, Jules César puis Marc Antoine. Mais ce n’est pas tant la dimension historique qui intéresse ici DeMille mais plutôt le personnage de Cléopâtre en tant que figure tragique. Comme si au fond, tout semblait destiner cette femme de pouvoir et de caractère à être une victime sacrificielle, condamnée à souffrir ou à disparaitre au nom de la destinée de son royaume et de son peuple. Car au fond, qu’elle accepte de se donner à César ou qu’elle refuse par amour de tuer Marc Antoine, l’Histoire fera bien peu cas de ses sentiments. Mais Cléopâtre restera aussi célèbre pour être la première femme fatale de l’Histoire. Une beauté vénéneuse objet de convoitise qui conduira in fine deux empereurs à leur propre perte. DeMille trouve ainsi dans cette tragédie classique matière à réaliser une fresque fastueuse et formellement magnifique, traversée par quelques scènes d’anthologie qui montrent sa parfaite maitrise du cadre. A l’image de l’assassinat de César, où les coups de couteaux sont filmés depuis la victime, ou de ces impeccables numéros de danse. Mais c’est aussi l’un des tous derniers films américains tournés juste avant l’entrée en vigueur du Code de censure Hays : Cléopâtre y sera en effet représentée plus sensuelle et charnelle que jamais, dans une mise en scène des plus suggestives (l’immense toile tendue pour venir cacher les ébats de l’héroïne et de Marc Antoine). Assurément grandiose.

 

Cleopatre_Claudette_Colbert

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version originale américaine (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un portrait de Cecil B. DeMille par Jean-Pierre Dionnet (10 min.), d’une présentation du film par Jean-Pierre Dionnet (10 min.), des modules « Cecil B. DeMille : Le géant d’Hollywood » (10 min.), « Claudette Colbert : La reine du grand écran » et « Films interdits : Hollywood au temps du Code Hays », ainsi que de Bandes-annonces.

 

Edité par Elephant Films, « Cléopâtre » est disponible en combo blu-ray + DVD ainsi qu’en DVD depuis le 25 septembre 2018.

 

Le site Internet de Elephant Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!