Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
08 Jan

Everybody knows

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames

Un grand merci à France Télévisions Distribution pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Everybody knows » de Asghar Farhadi.

 

Everybody_knows

« Il y avait plein d’enfants à ce mariage, pourquoi est-ce qu’ils ont pris ma fille ? »

 

À l’occasion du mariage de sa sœur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal perdu au cœur d’un vignoble espagnol. L’heure est ainsi aux retrouvailles et à la fête.

Mais des événements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.

 

« Faites savoir autour de vous que vous essayer de réunir l’argent, ça vous fera gagner du temps »

 

Everybody_knows_Penelope_Cruz

Après la France où il réalisa « Le passé » (2013), Asghar Farhadi s'offre une deuxième expérience étrangère hors d'Iran. Il prend cette fois la direction de l'Espagne pour un thriller aride, « Everybody knows », pour lequel le réalisateur aux deux Oscars (« Une séparation », « Le client ») s'offre un casting regroupant le meilleur du cinéma hispanophone du moment. Soit Penelope Cruz, Javier Bardem et l'argentin Ricardo Darin. Tous trois réunis dans un étrange trio amoureux sur fond de rapt d'adolescente et de demande de rançon. 

 

« Tu fais entièrement confiance à ton mari ? »

 

Everybody_knows_Ricardo_Darin

Pour autant, on comprend très vite que l'intrigue policière n'intéresse pas plus que ça le cinéaste qui la place au second plan et qu'aussi improbable soit-elle, elle ne servira que de prétexte à filmer les lignes de fracture au sein de cette famille au bord de l'implosion car rongée par les secrets et les non-dits. Car c'est bien cela au fond qui focalise l'attention du réalisateur. Ce que tout le monde sait comme l'indique le titre. Ou du moins ce que tout le monde subodore ou croit savoir. Les secrets de polichinelle qui alimentent le qu'en-dira-t-on de ce petit village rural et qui se retourneront bien malgré eux contre les protagonistes principaux qui seront confrontés, comme toujours chez le cinéaste, à des dilemmes moraux cruels. Reste qu'en dépit d'une mise en scène très soignée  et d'une qualité d'interprétation irréprochable, on a un peu le sentiment que Farhadi se répète un peu, rabâchant et recyclant ses obsessions pour les drames de l'intime et ses communautés (familiales comme villageoises) dysfonctionnelles et menaçantes, sans véritablement en renouveler les enjeux. A l’évidence, son cinéma parait plus percutant quand il traite de la société iranienne et de ses contradictions. Ses tentatives de transposition de ses thématiques favorites dans le contexte européen paraissant moins crédibles (le rapt familial, le père qui s'en remet continuellement à dieu) et surtout moins percutantes. En cela « Everybody knows » ne démérite en rien. Mais il n'atteint pas les sommets dramatiques de ses œuvres iraniennes. 

 

Everybody_knows_Javier_Bardem

 

**

 

Le DVD : Le film est présenté en version originale espagnole (5.1) ainsi qu’en version française (5.1) et en audiodescription. Des sous-titres français et français pour malentendants sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un Making of et d’une Interview de Penélope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darín.

 

Edité par France Télévisions Distribution, « Everybody knows » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 15 novembre 2018.

 

Le site Internet de France Télévisions Distribution est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!