Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Mar

La veuve noire

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films noirs-Policiers-Thrillers

Un grand merci à BQHL Editions pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « La veuve noire » de Bob Rafelson.

 

La_veuve_noire

« Il arrive que des hommes meurent accidentellement dans leur sommeil. Même des parrains de la maffia ! »

 

En quelques mois, un industriel new-yorkais, un fabricant de jouets et un anthropologue réputé meurent de façon prématurée. Des hommes riches qui ont fait de leur jeune épouse leur seule héritière. Aucun lien apparent entre les décès, rien d’officiellement suspect. Sceptique de nature, l’agent Alexandra Barnes du FBI découvre cependant des incohérences et, plus troublant, se rend peu à peu à l’évidence que les trois veuves pourraient n’être qu’une seule et même personne. Et, désormais établie à Hawaï, cette femme vient de jeter son dévolu sur un hôtelier…

 

« De quoi penses-tu qu’une femme n’est pas coupable ? De séduction ou de meurtre ? »

 

Veuve_noire_Debra_Winger

Ancien enfant prodigue du Nouvel Hollywood, Bob Rafelson se fait remarquer dès le début des années 70 pour ses drames intimistes et existentiels, traitant notamment de la fuite en avant des jeunes adultes issus de la bourgeoisie bien décidés à fuir la rigidité de leur condition sociale (les très beaux « Cinq pièces faciles » et « The king of Marvin Gardens »). Pour autant, au tournant des années 80, le cinéaste délaisse les drames existentiels pour devenir l'un des spécialistes du thriller sensuel (pour ne pas dire érotique), genre qui deviendra très en vogue durant les années 80 et 90. Après le succès mondial de son remake du « Facteur sonne toujours deux fois » (1980) et une absence de sept ans, il revient en 1987 avec « La veuve noire », polar psychologique porté par deux actrices en vue du moment (Debra Winger et Theresa Russell) et qui connaitra un joli petit succès en salles.

 

« Elle est obsédée par le meurtre. Et toi tu es obsédée par elle »

 

Veuve_noire_Samy_Frei

En Amérique du Nord, la Veuve noire est une araignée célèbre pour son venin mortel et pour sa pratique du cannibalisme sexuel. Un peu comme la Mante religieuse qui mange son partenaire après l'accouplement. Jouant de cette analogie, la Veuve noire est devenue dans la culture populaire un surnom macabre pour désigner les femmes fatales croqueuses de maris, qui tuent leur riche conjoint après la noce pour faire main basse sur l'héritage. L'archétype même de la prédatrice vénale et sans scrupule qui aura nourri tout un pan de la littérature et du cinéma policier. Chez Bob Rafelson, il s'agit d'une créature machiavélique qui, telle une actrice, peaufine soigneusement ses personnages pour mieux séduire et trucider ses proies. Jusqu'à ce qu'une enquêteuse zélée du FBI ne fasse le lien entre plusieurs affaires qui étaient jusqu'alors passées inaperçues et entreprenne de l'approcher. Tout l'intérêt de ce thriller repose ainsi dans la relation ambigüe qui se noue entre les deux femmes, deux personnages profondément antagonistes qui semblent mutuellement s'attirer. C'est qu'à force de chercher à comprendre la psychologie de la tueuse, la policière se laisse prendre au jeu de façon cathartique. Comme si cette enquête était aussi pour cette femme discrète et vouée corps et âme à son travail l'occasion de trouver un exutoire à ses frustrations - principalement sexuelles - en laissant libre court à ses désirs et ses pulsions secrètes. Jusqu'à risquer de se faire dévorer à son tour par une adversaire bien plus maligne et coriace qu'elle ne l'aurait cru. On se laisse prendre aisément dans la toile de ce petit polar jouissif et à l'ambiance éthérée dans lequel les hommes de pouvoir (dont un Samy Frey très séduisant) se font avoir par leur sempiternel point faible, qui annonce les thrillers érotiques et vénéneux de la décennie à venir, de « Sliver » à « Basic Instinct » en passant par « Liaison fatale ».

 

Veuve_noire_Theresa_russell

 

***

 

Le blu-ray : Le film est présenté dans un nouveau Master Haute-Définition, en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles. Aucun bonus ne vient compléter cette édition.

 

Edité par BQHL Editions, « La veuve noire » est disponible en combo blu-ray + DVD depuis le 29 janvier 2019.

 

La page Facebook de BQHL Editions est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!