Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 May

L'aventure du Poséidon

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films Catastrophes

Un grand merci à BQHL Editions pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « L’aventure du Poséidon » de Ronald Neame.

 

L'aventure_du_Poséidon

« Je n’ai jamais vu une chose pareille : un gigantesque mur d’eau va s’abattre sur nous ! »

 

Chargé de plus de 1.000 passagers et membres d’équipage, le paquebot Poséidon croise au large des côtes grecques en cette nuit de la Saint-Sylvestre quand, provoquée par un séisme, une vague titanesque le retourne entièrement. Si des centaines de touristes sont immédiatement tués, des dizaines d’autres survivent. Très vite, deux groupes se forment. Ceux qui veulent, malgré les risques de submersion, attendre les secours auprès d’un officier. Et les autres, beaucoup moins nombreux, qui prennent le risque de remonter vers la coque et d’y rechercher une issu vers l’extérieur…

 

« Il y a ici une différence entre le haut et le bas qui est la vie. La vie est en haut. Et vous aimez la vie. »

 

Poséidon_Roddy_McDowall

Alors que le western a amorcé son inexorable déclin et que le Nouvel Hollywood change progressivement les codes du cinéma américain, les années 70 sont également marquées par un éphémère engouement pour les films catastrophes. Un effet de mode qui sera initié par le succès commercial du film « Airport » (George Seaton, 1970) et de ses suites et qui connaitra son apogée commerciale en 1974 avec le pourtant très inégal « La tour infernale » de John Guillermin. Mais suite à une série d'échecs commerciaux (« Le pont de Cassandra », « Le toboggan de la mort », « L'inévitable catastrophe », « Sauvez le Neptune ! » ou encore « Meteor »), le genre décline à son tour sans parvenir à survivre à la décennie qui s'achève. Reste que le meilleur film du genre de cette décennie demeure à n'en point douter « L'aventure du Poséidon », réalisé en 1972 par l'anglais Ronald Neame (« Un hold-up extraordinaire », « Le dossier Odessa »). Adaptation d'un roman de Paul Gallico, le film met en scène le naufrage d'un paquebot de croisière et le périple d'un petit groupe de survivants pour tenter de parvenir jusqu'à la surface.

 

« On s’en est sorti sans Toi jusqu’ici alors ne te bats pas contre nous maintenant ! »

 

Poséidon_Ernest_Borgnine

A l'évidence, la réussite du film tient à l'excellence de sa réalisation et notamment de ses effets spéciaux, très réalistes pour l'époque et encore tout à fait bluffants aujourd'hui. C'est que les personnages auront à affronter de nombreuses péripéties (incendies, explosions, montée progressive des eaux, décors renversés) qui renforceront à la fois la notion d'urgence, la tension dramatique et le climat claustrophobique du film. Mais plus encore, le film fonctionne également grâce à un scénario plutôt malin qui surfe à bon escient sur la vague contestataire des années 70. Ainsi les représentants du pouvoir exécutif (le capitaine et ses seconds, obéissant aveuglement aux ordres stupides et criminels de la puissance financière) et de l'autorité morale (le médecin qui conduit un autre groupe de rescapés dans le mauvais sens, ou encore le prêtre, incapable de se faire entendre face au capitaine) semblent agir à l'encontre de tout bon sens, conduisant les passagers vers une mort certaine, et dont seuls les libres-penseurs et les audacieux semblent en mesure d'en réchapper. Le film bénéficie également d'un casting formidablement prestigieux, qui s'appuie sur de nombreux oscarisés (Gene Hackman, Ernest Borgnine, Red Buttons, Shelley Winters, Jack Albertson) et quelques seconds rôles expérimentés (Leslie Nielsen, Roddy McDowall). Une formidable réussite qui ne sera jamais égalée ni par sa pseudo suite (« Le dernier secret du Poséidon », 1979) ni par son affreux remake signé Wolfgang Petersen (2006). Brillant et indémodable.

 

Poséidon_Ronald_Neame

 

****

 

Le blu-ray : Le film est présenté dans un nouveau Master Haute-Définition, en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’un Making of (25 min.), d’une Interview du scénariste Stirling Silliphant et du module « Les héros du Poséidon ».

 

Edité par BQHL Editions, « L’aventure du Poséidon » est disponible en DVD ainsi qu’en combo blu-ray + DVD depuis le 18 avril 2019.

 

La page Facebook de BQHL Editions est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!