Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Jan

Le professeur

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Drames, #melodrames

Un grand merci à Pathé pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le professeur » de Valerio Zurlini.

 

Le_professeur

« Si j’ai des regrets ? Je ne peux pas me payer ce luxe ! »

 

Daniele, un professeur de littérature remplaçant est nommé pour quelques mois dans un lycée de Rimini. Passionné de lettres mais peu soucieux des convenances de sa profession, il s'adonne à sa tâche sans grand entrain. Il remarque vite Vanina, l'une de ses élèves, aussi fragile qu'attirante, et décèle en elle une blessure secrète. Intrigué et séduit par la jeune femme, Daniele délaisse sa femme Monica, se précipitant sans le savoir vers un destin tragique...

 

« Seul le manque de liberté offre des bouffées de joie »

 

Le_professeur_Sonia_Petrovna

Peut-être moins célèbre (de nos jours du moins) que ses contemporains Federico Fellini, Dino Risi, Luigi Comencini, Michaelangelo Antonioni ou Luchino Visconti, Valerio Zurlini n’en fut pas moins l’un des grands cinéastes de l’âge d’or du cinéma italien des années 60 et 70. Pour autant, il restera toujours comme une personnalité atypique dans le paysage cinématographique italien de l’époque. D’une part du fait de son parcours  - brillantes études de droit et d’histoire de l’art - qui ne semblait en rien le prédestiner au métier de réalisateur, et d’autre part du fait de sa courte filmographie (seulement huit films) qui dénote avec les prolifiques carrières de ses collègues. Ce qui ne l’empêchera pas de décrocher le Lion d’or à Venise en 1962 pour son film « Journal intime ». Dans tous les cas, il restera le grand cinéaste des personnages complexes, en proie à des failles existentielles (« Journal intime », « Le désert des tartares »), et des histoires d’amour rendues impossibles par le poids d’une société aux mœurs rigides (« Été violent », « La fille à la valise »).    

 

« Un passé lourd, un présent fragile, aucun avenir. Cette fille est tout sauf une affaire »

 

Le_professeur_Lea_Massari

Avant-dernier film du réalisateur, « Le professeur » (1972) est un mélodrame qui reprend tous ses thèmes de prédilection. On y suit ainsi un mystérieux professeur venu trainer son spleen le temps d’une mission professionnelle à Rimini, célèbre ville balnéo-portuaire de la côté adriatique. Mais loin d’être la station ensoleillée et animée que l’on connait, la ville est en plein hiver aussi triste et brumeuse que son personnage principal : un professeur atone et sans passé, rongé par les tourments, hanté par de vieux démons dont il ne veut rien dire et en totale perdition. Seule sa rencontre avec la belle Vanina, une de ses jeunes étudiantes aussi cabossée que lui par la vie, sera à même de réveiller son instinct de (sur)vie. Et de lui offrir la possibilité de reprendre sa vie en main. Mais son espoir de rédemption par l’amour se heurtera - comme souvent chez le cinéaste - à la médiocrité de la société, et notamment à une bourgeoisie provinciale mesquine et débauchée. Zurlini signe là le portrait sensible et fragile de deux solitudes à la dérive et en mal de vivre. Si le film est parfois il est vrai un peu monotone, il vaut surtout pour la performance inédite de Delon au look négligé, tout en fêlures et en fragilités, à des années-lumière de ces rôles de flic viril qui feront son succès. En cela, il faut noter qu’il est parfaitement entouré par des seconds rôles de qualité, à l’image de la belle Sonia Petrovna et des expérimentés Giancarlo Giannini, Renato Salvadori ou encore Lea Massari.  

 

Le_professeur_Alain_Delon

 

**

 

Le blu-ray : Le film est présenté en version restaurée en 4K par Pathé, en collaboration avec Les films du Camélia et Titanus, dans une version inédite en France, tirée de la version italienne d’origine (Director’s cut). Il est présenté en version originale italienne (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de « Le Professeur » : entretiens inédits avec Sonia Petrovna, Olivier Père et Jean-Baptiste Thoret (30 min.) ainsi que d’une actualité d’époque : sortie du Professeur en Italie (1972), un grand succès critique (propriété de la Fondazione Cineteca di Bologna, 2 min.).

 

Edité par Pathé, « Le professeur » est disponible en édition collector combo blu-ray + DVD depuis le 7 décembre 2019.

 

Le site Internet de Pathé est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!