Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 Feb

Le cinquième commando

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Films de guerre

Un grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Le cinquième commando » de Henry Hathaway.

 

Le_cinquième_commando

« En Italie, les putes valent les généraux ! »

 

Le Capitaine Forster, officier Britannique se laisse capturer par les allemands au beau milieu du désert libyen. Avec l’aide d’un groupe de prisonniers anglais, il parvient à s’infiltrer au sein d’un commando allemand mené par l’impitoyable capitaine Schroeder. Après s’être fait passer pour un soldat nazi dans le besoin, Forster doit remplir une mission hautement périlleuse et remonter jusqu’à l’état-major de Rommel…

 

« Ils m’ont eu comme ils vous ont eu. Capturez-moi ce capitaine anglais, il est dangereux ! »

 

Le_cinquième_commando_Richard_Burton

En 1941, les forces de l’Axe triomphent sur tous les fronts. Seuls ou presque (avec les soviétiques), les britanniques tentent de faire face tant bien que mal pour défendre leurs positions les plus vitales. A commencer par le Canal de Suez, directement menacé par l’avancée inéluctable des troupes de Rommel à travers la Libye. C’est ainsi dans la région de Tobrouk que, pendant près d’un an et au prix de combats acharnés dans des conditions climatiques terribles, se jouera en partie l’avenir du monde. Des faits d’armes qui inspireront largement le cinéma, de « Sahara » (Korda, 1943) aux « Cinq secrets de désert » (Wilder, 1943) en passant par « Un taxi pour Tobrouk » (De La Patelière, 1961) ou encore « Enfants de salauds » (De Toth, 1968). Mais en la matière, le film ayant connu le plus grand succès public reste le « Tobrouk, commando pour l’enfer » (Hiller, 1967), profitant sans doute de l’actualité brûlante (la guerre des six jours) qui faisait étrangement écho à son scénario. Bien décidée à profiter (et rentabiliser) jusqu’au bout de ce succès surprise, la Universal commande donc un nouveau projet centré sur la Bataille de Tobrouk, dont la réalisation est confiée au vétéran Henry Hathaway. Un cinéaste qui connait bien le sujet pour avoir tourné vingt ans plus tôt « Le renard du désert ».

 

« Autant que je me souvienne, votre plan n’était-il pas de prendre le contrôle du convoi et de nous évader ? »

 

Le_cinquième_commando_Henry_Hathaway

L’exercice était compliqué. Sans surprise donc, « Le cinquième commando » reprend peu ou prou l’intrigue de « Tobrouk, commando pour l’enfer » - une mission de sabotage basée sur la ruse et le déguisement–  mais en la simplifiant dans les grandes lignes (il n’est plus question ici de juifs allemands travaillant pour les anglais). Avec le même objectif de neutraliser les fortifications de Tobrouk et de détruire les gigantesques réserves de carburant allemandes. Ce qui donne lieu à un film assez étrange, énergique, mais sur lequel plane constamment une forme de second degré (l’improbable rencontre avec Rommel et la discussion philatélique qui s’en suit, le soldat mandaté pour calmer les ardeurs nymphomanes d’une jeune italienne un peu trop bruyante) et dont la recherche constante de spectaculaire frise parfois le grotesque (la destruction de la raffinerie et de ses fortifications avec un seul tank). A noter également que la plupart des séquences d’action, quoique que bien fichues, sont reprises des stock-shots de « Tobrouk, commando pour l’enfer ». Une série B au goût de déjà-vu qui  se révèle néanmoins plutôt alerte et qui vaut surtout pour la présence – toujours délectable – de Richard Burton et des allemands Wolfgang Preiss et Karl-Otto Alberty.

 

Le_cinquième_commando_Raid_on_Rommel

 

*

Le blu-ray : Le film est présenté dans un nouveau Master restauré en Haute-Définition et proposé en version originale anglaise (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une présentation par Laurent Aknin (10 min.) ainsi que de bandes-annonces.

 

Edité par Elephant Films, « Le cinquième commando » est disponible en combo blu-ray + DVD ainsi qu’en édition DVD simple depuis le 26 janvier 2021.

 

Le site Internet de Elephant Films est ici. Sa page Facebook et ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!