Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
03 Dec

Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ

Publié par Platinoch  - Catégories :  #Comédies

Un grand merci à Pathé pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ » de Jean Yanne.

 

 
Deux_heures_moins_le_quart_avant_jesus_christ

« César ne serait pas un loup si les romains n’étaient pas des agneaux ! »

 

C’est l’histoire d’un mec, Ben-Hur Marcel, conducteur de chars à Rahatlocum, petite colonie romaine nord-africaine où Jules César vient passer des vacances impériales… La révolte gronde parmi le petit peuple qui, opprimé par un régime cruel et tyrannique, trouve en Marcel un tribun charismatique et annonciateur d’une ère nouvelle… deux heures moins le quart avant Jésus-Christ !

 

« Citoyens, vous voulez que les impôts baissent et qu’il y ait du travail pour tout le monde ? Nous ne pouvons rien faire pour vous pour le moment ! Mais soyez certains que dès que nous le pourrons, nous ferons le double ! »

 

deux_heures_moins_le_quart_avant_jesus_christ_michel_auclair

Homme de lettres et d’une grande érudition, Jean Yanne se destinait initialement à une carrière de journaliste. Mais son esprit volontiers provocateur et irrévérencieux le conduisit finalement à préférer une carrière de chansonnier, d’abord sur scène puis, dès les années 60, à la télévision au côté de son ami Jacques Martin. Entamant en parallèle une carrière d’acteur - notamment chez Claude Chabrol et Alain Jessua - il passe à la réalisation en 1972 avec « Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil », farce satyrique sur le monde des médias. S’attaquant ensuite de façon acide aux mondes de la politique (« Moi y’en a vouloir des sous », « Les chinois à Paris ») et du spectacle (« Chobizenesse », « Je te tiens tu me tiens par la barbichette »), ses films demeurent cependant des échecs critiques et commerciaux. Réalisé en 1982 et porté par un casting prestigieux pour l’époque qui réunit Coluche, Michel Serrault et Jean Yanne, « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ » sera - et de loin - le plus grand succès public du cinéaste puisqu’il réunira plus de 4,6 millions de spectateurs en salles. Il s’agira néanmoins de l’avant-dernier film de Jean Yanne en tant que réalisateur, sa carrière s’achevant trois ans plus tard avec « Liberté, égalité, choucroute ».

 

« Je veux bien être gentil mais ça va finir par me rendre impopulaire »

 

deux_heures_moins_le_quart_avant_jesus_christ_coluche

Avec « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ », Jean Yanne imagine une excellente parodie de péplum dans laquelle un garagiste, à la tête du syndicat des commerçants, se retrouve arrêté puis manipulé pour fomenter l’assassinat de César. Mais comme toujours chez Jean Yanne, les intrigues les plus simples servent à développer les situations les plus cocasses et les plus hilarantes, avec en points d’orgue la plongée d’un César homosexuel dans l’univers caché et interlope d’un club gay ou encore la longue épreuve des jeux du cirque où le héros devra gagner sa liberté. Au milieu des ruelles poussiéreuses de Rahatlocum, le cinéaste s’amuse également à empiler les anachronismes les plus délirants, détournant nombre d’expressions courantes et de marques commerciales très connues. Reste que derrière la farce, Yanne se livre, avec un esprit volontiers anar, à une comédie satirique brocardant les travers du monde politico-médiatique contemporain. Ainsi, face aux préoccupations et aux réclamations d’un petit peuple râleur (s’agissant des impôts, de l’emploi, de la circulation en ville, mais aussi des revendications sociales...), il pointe l’attitude des politiques, souvent peu concernés (comme César) et toujours prompts à mentir et à tricher (les discours du consul) ou à recourir à la force pour mater les rébellions (avec les CRS - Compagnie Romaine de Sécurité !). Tout cela sous le regard complice et déformant des journalistes et de la télévision. D’ailleurs, avec une pointe de cynisme, il nous rappelle in fine que la télévision, comme les jeux du cirque, sont l’opium du peuple et de vrais freins aux velléités de révolte. A noter également le superbe casting, comprenant Coluche, le toujours génial Michel Serrault, Michel Auclair, mais aussi toute une série de « gueules » telles que Darry Cowl, Michel Constantin, André Pousse ou encore Daniel Emilfork. Culte, définitivement.

 

deux_heures_moins_le_quart_avant_jesus_christ_michel_serrault

 

***

 

Le DVD : Le film est présenté dans une nouvelle copie intégralement restaurée à partir d’un master 2K, en version originale française (2.0) ainsi qu’en audiodescription (2.0). Des sous-titres français pour malentendants et anglais sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné de scènes coupées (11 min.).

 

Edité par Pathé, « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ » est disponible en blu-ray ainsi qu’en DVD depuis le 1er septembre 2015. Le film est également disponible dans un coffret dédié à Coluche, réunissant également les films « Banzaï », « Inspecteur la bavure », « La femme de mon pote » et « Tchao Pantin ».

 

Le site Internet de Pathé est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!