Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 Nov

Les sentinelles du Pacifique

Publié par Platinoch

Un grand merci à Metropolitan Films pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Les sentinelles du Pacifique » de Xiao Feng.

 

Les_sentinelles_du_pacifique

« Vous devez mener ce camion jusqu’à Chongqing en seul morceau »

 

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’armée de l’air chinoise est en déroute face à la toute-puissance de l’armée impériale japonaise.

Pour mettre un terme aux bombardements qui déciment la population, les Etats-Unis envoie le colonel Jack Johnson afin qu’il enseigne aux jeunes pilotes l’art du combat aérien. Ensemble, ils forment les sentinelles du Pacifique.

 

« Un pilote doit affronter son ennemi dans les airs. C’est dans les airs qu’il doit mourir, pas sur terre »

 

Sentinelles_pacifique_Willis

De la Seconde guerre mondiale contre le Japon, on connait surtout les grandes batailles américaines du Pacifique, immortalisées par de nombreuses superproductions hollywoodiennes (« La bataille de Midway », « La ligne rouge », « Tora tora tora », « Pearl Harbor », « Lettres d'Iwo Jima »...). A l'inverse, le cinéma a beaucoup moins montré ce qui s'est passé sur le continent asiatique, pourtant théâtre des batailles et des massacres les plus sanglants. A l'exception peut être de quelques films de propagande américains (« La pagode en flammes ») ou de productions coréennes récentes (« Mademoiselle », « Battleship island »). Reste que les différents scandales fiscaux qui ont frappé la production ont condamné le film à une sortie direct-to-video, y compris en Chine. 

 

« Faites appel au feu qui est en vous. Nous allons nous battre jusqu’au dernier. Il faut que le monde se souvienne de Chongqing »

 

Sentinelles_pacifique_Adrien_Brody

Avec « Les sentinelles du Pacifique », superproduction chinoise, l'occasion nous est donc donné de voir la guerre du point de vue chinois. Et plus particulièrement le siège de la ville de Chongqing, alors capitale provisoire de la Chine qui fut la ville la plus bombardée de toute la guerre, subissant plus de 250 raids pour 3000 tonnes de bombes larguées. Malheureusement, ce récit choral pâtit d'un scénario maladroit et extrêmement confus, perdant le spectateur dans une multitude de sous intrigues absconses et mal exploitées. A l'image du transport de la machine à casser le code japonais dont on ne saura finalement rien ou d'une scène d'évacuation d'hôpital qui tombe comme un peu comme un cheveu sur la soupe. Il en va de même pour les personnages qui apparaissent et disparaissent du récit sans véritablement apporter quoi que ce soit à l'intrigue (le scientifique porcin, ou encore le médecin américain et son infirmière en son les meilleurs exemples). Surtout, la tonalité du récit, oscillant entre un improbable second degré (le vieux qui évacue la bombe à main nue, le camion qui se met sur une roue pour éviter une mine, l'avion qui atterri sur le camion), le drame (on y filme des scènes de suffocation collective ou de mort d'enfant) et un patriotisme exacerbé (tous les personnages prêts à se sacrifier avec zêle pour l'honneur de la grande nation), rend le film particulièrement déroutant. Reste des scènes de batailles aériennes tout numériques très criardes et un casting international bizarre (mais que font ici Bruce Willis et sa fille Rummer ou encore l'oscarisé Adrian Brody ?). Regardable mais pas follement convaincant. 

 

Sentinelles_pacifique_Bruce_Willis

 

*

 

Le blu-ray : Le film est présentée en version originale chinoise (mandarin - 5.1) ainsi qu’en version française (5.1). Des sous-titres français sont également proposés.

 

Côté bonus, le film est accompagné de trois modules : « Une équipe internationale », « Des hommes et des machines » et « L’obsession du détail ».

 

Edité par Metropolitan Films, « Les sentinelles du Pacifique » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 26 novembre 2018.

 

Le site Internet de Metropolitan Films est ici. Sa page Facebook est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!