Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Apr

La saveur des ramen

Publié par Platinoch

Un grand merci à KMBO pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « La saveur des ramen » de Eric Khoo.

 

La_saveur_des_ramen

« Parfois je voudrais être un bol de ramen pour que mon père s’intéresse à moi »

 

Masato, jeune chef de ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ?

 

« Mes parents ne sont plus là et je veux me souvenir d’eux à chaque fois que je cuisinerai »

 

Saveur_ramen_Takumi_Saitoh

Chez Eric Khoo, figure de proue de la jeune génération du cinéma singapourien à qui l’on doit les films « Tatsumi » ou « Hotel Singapura », les ramen sont un peu ce que les madeleines sont chez Proust. Une petite douceur réconfortante. Une forme de souvenir délicieux qui renvoie au bonheur de l’enfance. Parce qu’il se retrouve orphelin après le décès de son père cuisinier, le héros de son film « La saveur des ramen » part à Singapour, terre de son enfance et patrie de sa défunte mère, sur les traces de son passé oublié. Un voyage dans le temps en forme de quête identitaire qui sera pour lui l’occasion de se perdre dans la grande mégalopole asiatique. Une ville-état pétrie de contradictions, mélange de modernité extrême et de traditions. Un voyage sensoriel et initiatique, que Eric Khoo choisit de parsemer délicatement de rencontres humaines, de parfums et de saveurs inédites.

 

« Tu n’as qu’à suivre ton cœur »

 

Saveur_ramen_Eric_Khoo

C’est qu’à l’image de son héros, la cuisine Singapourienne est un riche mélange de cultures et d’influences, qui rappelle que ce petit pays est au carrefour des grandes routes maritimes asiatiques. L’occasion pour le réalisateur de nous parler de son pays, du brassage des cultures (chinoise, indienne, anglaise) mais aussi des tourments de son histoire (et notamment des exactions commises par l’armée impériale japonaise lors de l’invasion et de l’occupation de l’île pendant la Seconde Guerre Mondiale, thème déjà évoquée dans son précédent film « Hotel Singapura »). Mais « La saveur des ramen » c’est aussi - et avant tout - un grand et beau film sur la cuisine, dans la plus pure tradition asiatique du genre (« Salé sucré », « Tampopo », « Les délices de Tokyo »), qui nous rappelle combien la cuisine est art de la transmission, du partage et de la convivialité. Avec au bout du chemin, la plénitude d’une sérénité retrouvée. A n’en point douter, Eric Khoo signe là un bien joli feel-good movie, attachant et extrêmement généreux, qui se regarde avec une délicieuse gourmandise.

 

Saveur_ramen_Seiko_Matsuda

 

****

 

Le DVD : Le film est proposé en version originale japonaise (5.1 et 2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

 

Côté bonus, le film est accompagné d’une Interview de Eric Khoo, d’une interview des acteurs Seiko Matsuda et Takumi Saitoh et d’un commentaire audio des plats du film par le réalisateur. En édition collector, le film est accompagné d’un joli livret contenant le recettes des plats présentés dans le film.

 

Edité par KMBO, « La saveur des ramen » est disponible en DVD depuis le 2 avril 2019 et en DVD collector à compter du 2 juillet 2019.

 

Le site Internet de KMBO est ici, sa boutique en ligne ici, et la page Facebook de Hanabi est ici.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le blog sans prétention d'un cinéphile atteint de cinéphagie, qui rend compte autant que possible des films qu'il a vu!